Contact - Bilan psychologique Paris

Suis-je neurotypique ou neuro-atypique ?

Suis-je neurotypique ou neuro-atypique sur Facebook Neurotypique ou neuro-atypique sur Twitter Suis-je neuro-atypique sur Linkedin

Neurotypique ou neuro-atypique ?

Le terme neurotypique (NT) a été créé par la communauté autistique pour qualifier les personnes qui n'ont pas un diagnostic de trouble du spectre de l'autisme. Depuis un certain nombre d'années, le terme neurotypique a pris une signification plus précise, englobant les personnes qui ne présentent pas de trouble "dys" (dyslexie, dyspraxie, dyscalculie, etc.), de Déficit de l'Attention/Hyperactivité, de Haut Potentiel ou d'autre différence neurologique.

Neuro-atypique : Quand la différence devient un atout !

Découvrir si je suis neuro-atypique

Souvent, les personnes dont le fonctionnement neurologique s'éloigne de la norme sont stigmatisées. Les différences des personnnes neuro-atypiques sont considérées comme des anomalies, des déficiences ou des handicaps. Plus ces différences éloignent la personne d'un fonctionnement neurotypique et plus elles sont considérées comme des défauts. Parler de neurodiversité, c'est contribuer à faire reconnaître et faire accepter ces différences. La variabilité neurologique de l'espèce humaine est une richesse extraordinaire qui doit pouvoir s'exprimer aussi librement que possible. Combien de personnes neuro-atypiques continuent de devoir s'adapter de façon excessive, se plier en quatre pour satisfaire des attentes qui ne leur conviennent tout simplement pas ?

Plaidoyer pour la neurodiversité

Oui, nombre de différences, comme la pensée en arborescence des personnes surdouées, la créativité des personnes ayant un déficit de l'attention ou l'hypersensibilité sensorielle de certaines personnes autistes sont de véritables talents, des richesses. Oui, un monde où les neurodivergences sont acceptées et valorisées, un monde où chacun peut vivre en étant exceptionnel à sa manière, est un monde beaucoup plus créatif, novateur et nettement moins conformiste.

Un bilan neuropsychologique, pour détecter sa neurodivergence

Le bilan neuropsychologique est ce qui permet de détecter un fonctionnement neuro-atypique. Le diagnostic est une première étape nécessaire... mais pas suffisante. Il s'agit après de s'approprier sa différence, pour qu'elle devienne le plus possible une source d'épanouissement et soit le moins possible une source de souffrance psychique. Parfois, une psychothérapie est nécessaire.

Le Haut Potentiel Emotionnel, un fonctionnement neuro-atypique peu (re)connu

S'il n'y a pas réellement de consensus sur les types de fonctionnement neurologique dits neuro-atypiques (les personnes bipolaires, schizophrènes, anorexiques ou boulimiques sont-elles neuro-atypiques ? Tous les troubles psychiques sont-ils l'expression d'un fonctionnement neuro-atypique ?), le Haut Potentiel Emotionnel est sans aucun doute une caractéristique neuro-atypique. Le décalage massif lié à une intelligence émotionnelle très élevée correspond bien à une forme de neurodiversité.