Les questions auxquelles un bilan psychologique permet de répondre

Les questions auxquelles un bilan peut répondre

Entreprendre un bilan psychologique, c'est obtenir un bilan complet de son fonctionnement cognitif, intellectuel et une cartographie de sa personnalité. Il est aussi possible d'obtenir des réponses à des questions spécifiques qu'on se pose.

La surdouance

Le bilan psychologique permet de répondre à la question : Suis-je surdoué(e) ? ou Mon enfant est-il intellectuellement précoce ? ou encore Mon enfant est très sensible, est-il un enfant à haut potentiel ?

Le diagnostic

Nombre de diagnostics sont posés trop vite, sans qu'il y ait de véritable exploration du trouble en présence. Certaines personnes diagnostiquées bipolaires ou déprimées sont en réalité surdouées, d'autres diagnostiquées TDAH ne le sont pas forcément. Les conséquences en termes de traitements mis en place sont loin d'être négligeables. Le bilan psychologique peut donc répondre à des questions comme :

  • Suis-je déprimé(e) ?
  • Suis-je bipolaire ?
  • Mon enfant est-il autiste ?
  • Je me sens mal et je ne sais pas ce que j'ai. Pourquoi ?
  • J'ai déjà passé un bilan psychologique, mais je doute du résultat. Puis-je avoir une seconde opinion ?

Les solutions

Le bilan psychologique dit comment vivre au mieux avec ses caractéristiques. Parfois, on commence une thérapie sans se poser la question : Quelle forme de thérapie sera la plus efficace pour moi ?, ce qui peut conduire à des thérapies longues sans amélioration notable. Le bilan psychologique permet de déterminer la forme de thérapie qui sera la plus bénéfique. Il vise également à proposer des réponses concrètes à la question : Comment aller mieux, comment être plus épanoui ?

D'autres questions

Voici un certain nombre d'autres questions (dans le désordre) auxquelles un bilan psychologique permet de répondre :

Questions auxquelles un bilan psychologique peut répondre