Peut-on augmenter son QI?
La remédiation cognitive

Augmenter son QI - La remédiation cognitive

Le quotient intellectuel évolue tout le long de la vie

Le quotient intellectuel peut évoluer de façon non négligeable tout au long de la vie. Cela va à l'encontre de l'idée traditionnellement partagée suivant laquelle on conserverait peu ou prou le même Q.I. toute sa vie. En réalité, si, du moins à partir de l'adolescence, le quotient intellectuel a tendance à se stabiliser, il est tout de même susceptible de varier de façon substantielle. Au-delà des moyens relevant du bon sens, comme effectuer des activités susceptibles d'entretenir la mémoire, les capacités attentionnelles, de raisonnement ou les capacités visuo-spatiales, il est possible de travailler à l'accroissement du quotient intellectuel avec un professionnel spécialisé.

La remédiation cognitive

Ainsi, lorsqu'il y a une dysharmonie entre certaines aptitudes et d'autres, il peut être recommandé d'agir de façon à réduire cet écart. La remédiation cognitive est beaucoup employée dans les cas de schizophrénie, d'autisme ou de trouble de l'attention, mais elle peut être utilisée avec tout un chacun. L'augmentation du Q.I. a aussi pour tout un chacun des conséquences en termes d'adaptation générale (à la vie scolaire, professionnelle, etc.).

Un préalable : le bilan psychologique

Il est nécessaire de faire au préalable un bilan psychologique, de façon à mettre en évidence le profil intellectuel et psychologique de la personne ou au moins un bilan psychométrique (WPPSI-IV, WISC-V ou WAIS-IV).

Quel accroissement du quotient intellectuel ?

Le programme mis en place permet généralement une augmentation de 20 points de QI en moyenne sur une période de 18 mois. Le travail se fait à raison d'une séance par semaine, sans qu'il y ait besoin d'un travail spécifique entre les séances.

Augmenter son QI